Acheter un appartement, c'est aussi se constituer un patrimoine : un investissement fiable, générant des revenus, et que vous pouvez gérer, garder ou transmettre à vos proches. L'achat d'un bien immobilier neuf est un moyen sûr et efficace pour constituer un patrimoine. A la fois concret et sécurisant, l'investissement dans la pierre conserve de sérieux atouts par rapport à l’investissement dans des produits financiers par exemple.

Pourquoi investir

Acheter un appartement, c'est aussi se constituer un patrimoine : un investissement fiable, générant des revenus, et que vous pouvez gérer, garder ou transmettre à vos proches. L'achat d'un bien immobilier neuf est un moyen sûr et efficace pour constituer un patrimoine. A la fois concret et sécurisant, l'investissement dans la pierre conserve de sérieux atouts par rapport à l’investissement dans des produits financiers par exemple.

 

CONSTITUER UN PATRIMOINE SOLIDE EN DÉFISCALISANT

Grâce à la loi Pinel 2015, investir dans l’immobilier neuf permet en plus de bénéficier d'un avantage fiscal non négligeable pour constituer un patrimoine. Pour les investissements en loi Pinel réalisés après le 1er janvier 2015, la loi autorise le propriétaire à louer librement le bien à un membre de sa famille. Cela permet d’investir plus facilement tout en en faisant profiter ses proches.

 

GÉREZ VOTRE PATRIMOINE COMME BON VOUS SEMBLE

L'investissement immobilier est souple et laisse au propriétaire le choix de le gérer comme il l'entend. Il peut ainsi :

  • le louer pour ensuite en faire sa résidence principale,
  • le revendre, choix souvent synonyme de plus-value,
  • le conserver, soit en tant que résidence secondaire ou afin d'avoir un patrimoine à transmettre à ses enfants... 

Quoi qu'il en soit, un logement loué génère des revenus locatifs bien utiles pour compléter un salaire ou une retraite. Cet argent peut également servir à accompagner un enfant dans sa vie de jeune adulte

Le propriétaire d'un bien peut choisir de mettre en place une donation temporaire d'usufruit. Le principe est simple : il se résume à donner à l'enfant la jouissance d'un logement loué pendant une période déterminée. C'est donc lui qui percevra les loyers le temps de stabiliser sa situation.  

 

TRANSMETTRE EN TOUTE SÉRÉNITÉ

A tout moment, le propriétaire est libre de transmettre le patrimoine qu'il a constitué. Le démembrement de propriété permet notamment d'optimiser la donation. Cela consiste à transmettre le bien à ses enfants en nue-propriété, tout en conservant l'usufruit. Concrètement, l'appartement appartient au donataire (les proches), mais c'est le donateur qui perçoit les loyers. C’est là un réel intérêt fiscal à long terme, puisqu’ils diminuent les droits de donation ! En somme, acheter un logement neuf est une solution flexible et sûre pour constituer un patrimoine qui s’avérera utile à chaque étape de la vie. Nos équipes pourront vous guider pour trouver l’investissement qui correspond le mieux à vos besoins.

Préparer votre investissement

DÉFINISSEZ VOS OBJECTIFS

Acheter de l'immobilier neuf pour faire de l'investissement locatif présente plusieurs intérêts. En fonction de votre profil (âge, situation familiale et professionnelle, niveau de revenus, etc.), vos propres objectifs peuvent être différents de ceux d'un autre investisseur... Quelles sont donc vos motivations ?

  • Compléter vos revenus : quand vous louez un logement, les loyers que vous percevez chaque mois sont évidemment source de revenus complémentaires.
  • Constituer un patrimoine : un logement est un placement sûr. En investissant dans l'immobilier neuf, vous investissez dans quelque chose de solide et pérenne, que vous pourrez transmettre à vos proches.
  • Payer moins d'impôts : les dispositifs de défiscalisation Pinel a été pensé tout spécialement pour les particuliers qui investissent dans l'immobilier neuf. 

 

CHOISISSEZ LE BON DISPOSITIF DE DÉFISCALISATION

Si l’un de vos objectifs est de payer moins d’impôts, la loi Pinel est un dispositif créé par l'Etat, qui permet de réduire ses impôts en investissant dans l'immobilier neuf. En bon investisseur, il serait dommage de vous en priver si les critères pour y prétendre vous sont atteignables : Chacun de ces deux dispositifs présente  ses propres règles et offre des avantages fiscaux qui diffèrent.

Avec le dispositif Pinel, vous pouvez espérer une réduction d'impôt qui s'élève jusqu'à 21% du montant total de l'investissement.

 

TROUVER LA BONNE SOLUTION DE FINANCEMENT

Évaluer sa situation financière est une étape essentielle pour préparer son projet. Cela vous permettra ensuite de choisir sereinement la solution de financement la mieux adaptée pour atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés. Aller à la rencontre d'un courtier spécialisé s'avère également une démarche pertinente. Selon votre cas, ce dernier pourra peut-être vous orienter vers des solutions auxquelles vous n'aviez pas pensé, tout en cherchant pour vous un prêt compétitif.

 

ACHETER LE BON LOGEMENT AU BON ENDROIT

Pour qu'un investissement locatif soit réussi, il faut que le bien se loue facilement. Acheter le bon logement au bon endroit est donc une priorité ! Les critères que vous devez prendre en compte sont :

  • le dynamisme économique de la ville
  • l'environnement que propose le quartier
  • l'état du marché locatif local

Une fois le bon emplacement trouvé, concentrez-vous sur la recherche du logement lui-même. Surface, nombre de pièces, niveau d'équipement... Ces caractéristiques doivent répondre à la demande locative du quartier.  A ce titre, proposer un logement flambant neuf vous donnera toujours un sérieux avantage.

 

GÉRER SON INVESTISSEMENT DANS LE TEMPS

Bien gérer son investissement dans le temps implique d’avoir choisi une de ces alternatives :  vous en occuper vous-même ou la déléguer à un professionnel. Chacune de ces deux options présente des avantages et des inconvénients...

A vous de choisir… Et si vous hésitez, pas de panique, nos conseillers sont prêts à vous accompagner pour trouver la solution qui vous conviendra au mieux !

Dispositifs de défiscalisation

Le non-respect des engagements de location entraine la perte du bénéfice des incitations fiscales.
Loi n. 2016-1691 du 9 démbre 2016 - art.78

 

Entériné dans le cadre de la loi de finances 2015, le dispositif Pinel succède à la loi Duflot. Ce dispositif vise à encourager davantage l’investissement locatif en permettant notamment une durée d’engagement plus souple. Point sur les nouvelles dispositions et sur les conditions d’éligibilité.

Le dispositif Pinel offre la possibilité aux investisseurs de s’engager à louer pour 6 ou 9 ans, avec faculté de proroger l'engagement de location initial jusqu'à 12 ans au maximum. Les avantages fiscaux varient ainsi en fonction de cette durée d’engagement :

  • Pour une durée de location de 6 ans, la réduction d’impôt s’élève à 12% du montant de l’investissement
  • Pour une durée de location de 9 ans, la réduction d’impôt s’élève à 18% du montant de l’investissement

A l’issue de cette période, il est possible d'allonger l’engagement initial. Si engagement de location initial est de 6 ans :

  • prolongation pour une 1ère période de 3 ans pour une réduction d’impôts de 6%,
  • et renouvelable pour une seconde et dernière période de 3 ans pour une réduction d’impôts de 3%

Si engagement de location initial est de 9 ans : prolongation pour une seule période de 3 ans, pour une réduction d’impôts de 3%. Soit au maximum 21 % pour 12 ans de location.

Comme auparavant, le montant de l’investissement est plafonné à 300 000 euros par an pour 1 ou 2 logements maximum (sous réserve d'un décret à paraître devant fixer un plafond par m² de surface habitable). 

 

LOUER À SES ASCENDANTS OU DESCENDANTS EN DÉFISCALISANT

Contrairement au dispositif Duflot, le dispositif Pinel permet à l’acquéreur de louer son bien à ses ascendants ou à ses descendants et ce, sans perdre l’avantage fiscal. Pour cela, le locataire doit toutefois respecter les conditions fixées par le dispositif Pinel :

  • Il doit être rattaché à un foyer fiscal différent de celui du propriétaire
  • Il ne doit pas dépasser les plafonds de ressources imposés Plafonds de ressources du locataire :

Cette possibilité de louer à ses ascendants ou descendants n’est applicable que pour les investissements réalisés à partir du 1erjanvier 2015, contrairement au reste du dispositif qui s'applique rétroactivement au 1er septembre 2014.  

 

QUEL AVANTAGE FISCAL POUR LES SCPI ?

Pour les investissements réalisés par le biais de sociétés civiles de placement immobilier (SCPI), les avantage fiscaux sont désormais similaires à ceux en vigueur pour les particuliers.

 

QUELLES CONDITIONS D’ÉLIGIBILITÉ ?

Pour qu’un logement soit éligible au dispositif Pinel, plusieurs conditions doivent être réunies :

  • Il doit être en état futur d’achèvement (VEFA) ou neuf mais n’ayant jamais été occupé.
  • Il doit respecter les critères d’efficacité énergétique en vigueur (norme RT 2012).
  • Pour un logement en VEFA, l’achèvement du logement doit intervenir dans les 30 mois suivant la date de signature de l'acte d'acquisition.

 

Tout décalage dans la signature de l’acquisition et/ou dans le calendrier de livraison est susceptible d’entraîner la perte du bénéfice de la réduction d’impôt.

1. La localisation Le logement ouvrant droit au dispositif Pinel doit se situer dans les zones suivantes (nouveau zonage depuis le 1er octobre 2014) :

Zone A bis : regroupe Paris et certaines communes de la région Île-de-France
Zone A : réunit des communes d’Île de France, de la Côte d’Azur et de la zone frontalière Suisse
Zone B1 : correspond aux agglomérations de plus de 250 000 habitants
Zone B2 : concerne certaines communes de plus de 50 000 habitants ayant obtenu l’agrément préfectoral.

2. Le loyer Dans le cadre du dispositif Pinel, les loyers pratiqués doivent respecter un plafond mensuel, variant selon la zone géographique et la surface du logement :

Zone A bis : 16,82 €/m2 Zone A : 12,49 €/m2
Zone B1 : 10,06 €/m2
Zone B2 : 8,74 €/m2

À cela, il convient alors d'appliquer un coefficient multiplicateur, calculé en fonction de la surface du logement :  (Plafond x surface habitable) x (0,7 + 19/surface habitable). Ce coefficient ne peut excéder 1,2.